Achat de fans pour entreprises

 

Ce n’est plus un secret pour personne (ou presque) : l'achat de fans pour entreprises s'est démocratisée. Un nombre conséquent d’entreprises - des petites TPE locales se lançant sur les réseaux sociaux aux plus grandes multinationales - ont déjà eu recours à l’achat de fans, likes ou vues pour doper les compteurs statistiques de leurs réseaux sociaux.

Parfois intégré dans une réelle stratégie digitale - mais aussi parfois sans même s’en rendre compte - ce développement artificiel des plateformes sociales peut répondre à différents types d’objectifs. Nous allons ainsi tenter de les identifier pour en dégager les bonnes pratiques.

Enjoy !

1. Les grandes entreprises

Les grandes entreprises ont incontestablement été les pionnières dans le domaine et continues aujourd’hui à faire appel à ce genre de services. Mais qui sont-elles ?

Nous avons tout d’abord les entreprises qui se déploient sur un nouveau marché ou sur un nouveau média social (par exemple lorsqu’une société étrangère s’implante sur le marché français). L'achat de fans pour entreprises leurs permet d’afficher rapidement des statistiques sociales en corrélation avec l’effort de communication souvent couteux mis en place lors d’un lancement.

Mais aussi les sociétés qui vendent des services que l’on peut qualifier de « peu sexy ». Ces entreprises ont souvent du mal à engager un nombre important de fans naturels car leurs contenus sont difficilement « instagramable ». Elles utilisent ainsi régulièrement des méthodes d’acquisition de fans, likes et vue Youtube afin de renvoyer une image jeune et connectée. On pense par exemple aux entreprises de biens de consommation courante (agroalimentaire ; électroménager ; enseignes de grande distribution ; etc.).

2. Les petites et moyennes entreprises

Mais l'achat de fans pour entreprises s’étend également aux petites et moyennes organisations. Bien que ces pratiques soient réalisées dans des proportions moindres, elles sont néanmoins bien présentes et même souvent plus importante que ce que l’on pense.

Les entreprises et commerces ancrés localement (restaurateurs ; boutiques ; etc.). Elles ont souvent recours à l’achat de fans pour se mettre au niveau de leurs concurrents directs. Elles gagnent ainsi en notoriété et donc en confiance face aux consommateurs qui effectuent une recherche internet sur les produits ou services que l’entreprise propose (et ne nous le cachons pas, c’est aussi parfois une histoire d’égo…).

Les start-up, entrepreneurs et indépendants en quête de crédibilité. En effet, sauf exemples exceptionnels, il est bien souvent difficile d’acquérir une première base de fans notable et significative. Ces entreprise utilisent ainsi l’achat de fans et de likes dans l’espoir de créer une dynamique positive autour de leur marque ou de leurs produits et ainsi rendre le consommateur plus enclin à acheter.

3. L'achat de fans pour entreprises : pour quels objectifs ?

Les objectifs liés à l’acquisition artificielle de followers et d’engagement sont variés mais peuvent être regroupés en quelques grandes catégories :

  • Donner à l’entreprise une image connectée et moderne (exit l’angoisse de la page Facebook avec 87 followers).
  • Forcer le destin pour provoquer une augmentation naturelle des fans sur les médias sociaux (on aime bien plus facilement une page qui a déjà plusieurs milliers de followers plutôt qu’une page affichant seulement 100 likes).
  • Créer le buzz sur l’une de vos publications. Vous trouvez votre nouvelle vidéo géniale mais rien ne vous assure qu’elle fera le buzz. Acheter des vues ou des likes permettra a votre publication d’être favorisée par les algorithmes pour créer un buzz digne de ce nom ! Rien n’est garanti mais vous optimisez vos chances de réussite !
  • Être rapidement présent sur un média social émergent. Parce qu’il ne faudra pas rater le Facebook de demain, les grandes entreprises n’hésitent pas à engager des budgets dans le développement de leurs profils sur des médias sociaux à fort potentiels. Dès fois que le média fonctionne, autant être pionnier.
  • Dernier point (pas le plus fameux) : flatter l’égo patron ou montrer que votre CDI de community manager est amplement justifié. Hé oui ça existe aussi…

4. Selon quelles méthodes ?

Différentes méthodes sont utilisées pour acheter des fans pour vos réseaux sociaux. Voici les principales :

  • Souscrire à un abonnement qui automatise l’attribution artificielle de followers, likes et/ou vues. Ce sont principalement les blogueur et les entreprises de tailles significatives qui ont recours à cette pratique. Il permet par exemple d’attribuer un nombre de likes prédéfini à vos nouvelles publications Instagram ou de vues à vos nouvelles vidéos Youtube.
  • L’achat one shot. Il est principalement utilisé par les entreprises qui souhaitent passer un cap de fans/followers sur leurs pages Facebook, Instagram ou Twitter. Cette pratique est aussi utilisée pour booster une publication en particulier afin de créer un buzz sur un contenu pertinent.
  • Définir une stratégie d’acquisition artificielle complètement intégrée dans la stratégie digitale de l’entreprise. C’est la solution la plus poussée mais aussi la plus efficace. Accompagné par des professionnels du web-marketing, elle assure à l’entreprise un développement constant de leurs médias sociaux tout en assurant un ROI positif.
  • Et la dernière un peu moins glorieuse : avoir recours à ces méthodes sans même le savoir. Certaines agences de communication digitale n’hésite pas à recourir à ces méthodes pour les comptes sociaux de leurs clients sans les en tenir informés. Elles peuvent ainsi justifier plus facilement leur travail auprès de ces derniers.

Conclusion : Faire les choses oui ; mais faire les choses bien

Nous avons ainsi vu que les profils et les motivations des entreprises qui ont recours à ces pratiques sont variés. Une chose primordiale doit cependant être prise en compte : pour être efficace, les politiques d'achat de fans pour entreprises doivent être menées de manière réfléchie. Sans forcément rentrer dans des analyses statistiques poussées, simplement faire attention au ratio "nombre de post / followers / engagement" est déjà un bon début.

Vous avez des questions concernant ces pratiques ou simplement besoin de conseils pour développer ses réseaux sociaux : n’hésitez pas à nous questionner via les commentaires ci-dessous ou via le formulaire de contact (anonyme). Ou faites un tour sur notre boutique pour explorer les possibilités qui s'offrent à vous.

Cheers !

William View posts by William

Webmarketeur de profession, William accompagne les clients de Réseaux-Sociaux.SHOP pour intégrer au mieux l'acquisition artificielle de fans dans une stratégie digitale globale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.